Programmation
2013-2014

 

Saisons précédentes

Détour de chant

Détour de chant Du 11 février au 1er mars 2014

Toutes les représentations sont à 20h sauf le dernier samedi, 1er mars, à 15h

Sept comédiens, quatorze chansons et un public qui se promène. 

Un musicien qui accumule les déchets et les petits boulots. Un couple fraternel qui aspire au néant en buvant de la bière devant la télé. Une amoureuse de l’Amour. Un paumé au grand cœur qui marierait toutes les femmes si elles le voulaient. Deux jeunes en triporteur qui essaient de ne pas vieillir. 

Et ça se demande comment ça va à part de ça, ça vole une robe de mariée, ça vend tout ce que ça a, ça boit, ça mange, ça écoute des vinyles, ça s’aime par cœur, ça s’aime au téléphone, ça s’aime plus, ça lave de la vaisselle, ça tue le temps… ça essaie de ne rien faire. Ça fait comme les arbres, ça vit !

C’est tout à la fois tendre, désespéré, résigné, révolté, fataliste et joyeux.

Le texte de Détour de chant est un bricolage d’extraits des neufs romans de Réjean Ducharme: L’avalée des avalés, Les enfantômes. L’océantume, Le nez qui voque, La fille de Christophe Colomb, L’hiver de force, Dévadé, Va savoir, et Gros Mots. Des dizaines de passages choisis et réassemblés par Geneviève Tremblay pour en faire des dialogues et des chansons mises en musique par Patrick Ouellet. Détour de chant ce n’est pas l’adaptation d’un roman en particulier, mais plutôt une incursion dans l’univers romanesque de Ducharme.

La compagnie de création Campe a vu le jour en même temps que le spectacle Détour de chant. Après les premières représentations à guichet fermé au festival Québec en toutes lettres 2011, le spectacle a été présenté à L’Escale du livre de Bordeaux en 2012. La même année, Détour de chant a remporté le prix du public Coup de cœur Télé-Québec lors de son passage au Festival de théâtre de L’Assomption. Cette fois, l’équipe de Campe s’installe à Premier Acte dans un environnement de matériaux récupérés inspiré des Trophoux de Roch Plante, pseudonyme sous lequel Ducharme expose ses œuvres visuelles.



 Document pédagogique à télécharger

 

Production :  Campe
Bricolage des textes  Geneviève Tremblay, d'après Réjean Ducharme
Mise en scène :  Jean-Sébastien Ouellette
Musique et arrangements :  Patrick Ouellet
Direction technique, éclairage, régie :  Katia Talbot
Assistante à la technique et à la scénographie :  Charlotte Legault
Scénographie :  Geneviève Tremblay
Distribution :  Joëlle Bond, Paul Patrick Charbonneau, Véronika Makdissi-Warren, Patrick Ouellet, Claudiane Ruelland, Nicola-Frank Vachon et Stéphane Caron 

Les critiques et les commentaires
Écrire votre commentaire


Marie-Andrée Beaudet Quel superbe spectacle! Et si ducharmien, si inventif, dans ses accents tendres comme dans ses accents désespérés! Toute la bande nous fait passer une merveilleuse soirée. Mais quel scandale que la Compagnie de création Campe n'ait reçu aucune aide financière, ni de la Ville de Québec ni des gouvernements, pour produire ce spectacle et payer, comme il se doit, ses artistes et ses artisans. Ce qui prouve encore une fois qu'au Québec, par les temps qui courent, la création se porte beaucoup mieux que la politique.
Karl-Patrice Dupuis Bravo gang, Vous m'avez fait passer une géniale soirée. Un voyage pétillant dans un univers précieux. Bravo pour les choix, les idées, les audaces, les talents (je suis jaloux, ma bande de multi talentueux :-) ) Et pis, Patrick, homme-espace.mu-genuine-full-toute, quelle assiette musicale savoureuse! Je vais en parler sur toutes les plateformes !!! xoxo
Votre commentaire
Détour de chant

Appréciation de la pièce


haut de pageHaut de page

Vidéos

Restez informés!

Soyez au fait de tout ce qui se passe à Premier Acte en vous abonnant à notre bulletin.

En savoir plus…

Gardez le contact

Le Théâtre Premier Acte est présent sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à vous abonnez aux différents services.