Programmation
2015-2016

 

Saisons précédentes

Architectures du printemps

Architectures du printemps Du 15 mars au 2 avril 2016

En 1888, alors qu’il atteint la mi-trentaine et est installé dans le Sud de la France depuis peu, Vincent Van Gogh, souffrant d’accès de folie passagers et de profonde solitude, est admis à l’hôpital à la suite d’une pétition populaire et de la recommandation d’un médecin demandant l’internement du peintre pour hallucinations auditives et visuelles.

En 2012, Vincent, dans la mi-trentaine et jeune documentariste de la Ville de Québec, voit son monde basculer à la suite d’une rupture amoureuse. Il se réfugie dans la solitude, les arts et la réalisation d’un documentaire sur le Printemps québécois. Dans sa tête et son coeur, le bruit des casseroles n’arrête jamais.

En 2013, Paul, dans la mi-trentaine et policier de la Ville de Québec, se retrouve devant le comité de déontologie pour abus de pouvoir et manque de discernement lors d’arrestations qu’il a effectuées pendant la crise étudiante du printemps précédent. Perturbé, il vacille. Son monde bascule et ses convictions tanguent.

En 2015, dans le cadre du 125e anniversaire de la mort de Van Gogh, ces trois hommes se retrouveront, par hasard (ou pas), et envisageront ensemble un nouveau printemps de leur vie.

Sur fond de mouvement social, de tournesols, d’archives québécoises et hollandaises, la compagnie Portrait-Robot vous racontera leurs histoires.

Un spectacle vécu comme une célébration de la vie, du pardon, de l’amour, des naissances, des renaissances et des nouveaux bourgeons.

Parce que même quand l’hiver est long et féroce, le printemps finit toujours par arriver.


 Document pédagogique à télécharger

 

Production :  Portrait-Robot
Texte, mise en scène et interprétation :  Olivier Lépine
Créateurs et concepteurs :  Josué Beaucage, Philippe Lessard Drolet, Sara Lazzaroni, Julie Lévesque, Annabelle Pelletier-Legros, Maxime Perron et Alexandra Royer

Les critiques et les commentaires
Écrire votre commentaire


Nathalie Leclerc J'ai grandement apprécié cette pièce. Ce jeune comédien m'a bouleversée tant par son talent que sa versatilité à changer de peau! Le décor était sobre et en fait, malgré le suicide de Van Gogh, j'y ai trouvé un message d'espoir, que la vie vaut la peine d'être vécue, malgré nos difficultés ou souffrances, nos peines d'amour, etc... que ce soit pour un Théo, ou, fondamentalement pour nous mêmes, dans le sens d'apprécier notre vie, nous apprécier, dans le respect fondamental du respect de la dignité de la Vie! La vieille bouddhiste que je suis a souri quand le policier pompette à Amsterdam parle d'un certain « buddha's drink » ou quelque chose du genre. Merci Olivier! Grand merci pour cette magnifique soirée! Et mon ami Kevin McCoy te passe le bonjour ;)
Julie Bussieres Très bonne pièce et interprétation grandiose! Félicitation!
Roxanne Plamondon Une production magnifique supportée par un comédien extraordinaire, voici ce qu'est Architecture du printemps. Cette pièce fait rire, pleurer, voyager et rêver. Un vrai bijou! Probablement une des plus belles et "vraie" pièce que j'aie vue! Merci pour cette expérience merveilleuse!
Votre commentaire
Architectures du printemps

Appréciation de la pièce


haut de pageHaut de page

Vidéos

Restez informés!

Soyez au fait de tout ce qui se passe à Premier Acte en vous abonnant à notre bulletin.

En savoir plus…

Gardez le contact

Le Théâtre Premier Acte est présent sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à vous abonnez aux différents services.