Marie-Eve Chabot Lortie

Marie-Eve Chabot Lortie

Bachelière en études théâtrales de l’Université Laval (option mise en scène et dramaturgie) en 2008 et détentrice d’un diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en enseignement collégial, Marie-Eve Chabot Lortie s’affiche en tant que jeune metteure en scène et pédagogue. Depuis 2011, elle enseigne au profil théâtre du Cégep Limoilou. En parallèle, elle signe deux mises en scène : Troie de Maude Bégin-Robitaille et 2 h 14 de David Paquet (gagnante de la meilleure mise en scène au Treiz’Or et lauréate de la Meilleure Production Théâtre au Gala de la vie étudiante). À l’été 2016, elle collabore à la mise en scène de Couples de Frédéric Blanchette au Théâtre de l’Hôtel de Ville de St-Joseph-de-Beauce. Elle dirige également le laboratoire Trafiquée d’Emma Haché, présenté à Premier Acte en juin 2016. Elle signe, en mars 2017, la mise en scène du spectacle dans sa version intégrale. En 2018, Marie-Eve assure l’assistance à la mise en scène du spectacle Celle qu’on pointe du doigt de Marie-Pier Lagacé, présenté en octobre à Premier Acte. Toujours à l’automne 2018, elle met sur pied un projet d’échange franco-québécois et dirige avec Sarah Carlini le spectacle Disparition qui sera présenté en mai 2019 au Théâtre du Peuple, à Millau. En mai dernier, elle a dirigé la mise en lecture de Parfaites [sic] de Marie-Josée Lépine aux Chantiers / constructions artistiques. Finalement, elle travaille en ce moment à l’écriture de D.écimées pour Les Gorgones, compagnie qu’elle a cofondée en 2015 et dont elle assure la direction artistique.

Je m’abonne à l’infolettre

Pour rester à l’affut des nouveautés et de ce qui nous anime au fil des saisons.